EVENEMENTS - Le charme discret de la Franc-Maçonnerie
ÉDITOS – Mai 2019
Nous sommes temps...
COMMUNIQUÉS-
Convent 2019 : Edouard Habrant réélu Grand-Maître de la GLMF

previous arrow
next arrow
Slider

En route vers de nouvelles aventures !

Christiane Vienne
Grand Maître de la GLMF

Notre convent a eu lieu les 17,18 et 19 septembre dernier, il constitue une nouvelle étape dans l’évolution de notre obédience. Le renouvellement des instances permet d’assurer une dynamique qui préserve l’acquis tout en  soutenant la créativité et les projets nouveaux.

 

Nous avons tous été affectés par la pandémie liée à la Covid 19 et c’est avec soulagement et enthousiasme que nous avons repris le chemin de nos loges.

 

Ce que nous avons vécu nous a marqués et a changé le regard que nous portions sur la vie, sur le sens que nous donnions à nos engagements.

 

Comme le disait si bien Jules Renard, « Si l’on bâtissait la maison du bonheur, la plus grande pièce serait la salle d’attente ». Nous avons tant attendu, en imaginant ce que serait ce moment des retrouvailles et le retour à une « vie normale » maintenant c’est fait, le bonheur de la réalisation a remplacé celui de l’attente.

 

Pour le franc-maçon, l’initiation dure toute la vie. Il s’agit d’un processus d’émerveillement conscient devant le bonheur de vivre et la responsabilité qui en découlent. Vivre consciemment n’implique pas de fermer les yeux sur les difficultés, les noirceurs de la vie mais aussi d’ouvrir grand les yeux sur ce qui se fait de bien, sur la capacité des êtres humains à se dépasser, à donner le meilleur d’eux-mêmes pour autrui.

 

Chaque jour, nous voyons s’étaler sur nos écrans, dans nos journaux, à la radio, dans les réseaux sociaux, la violence et la barbarie, presque comme si la nature humaine n’était constituée que de cela. Et pourtant, chaque jour des femmes et des hommes « font de leur mieux », résistent à l’envie de baisser les bras, rejoignent leur salle de classe, l’hôpital, l’usine, font du bénévolat dans une association, militent pour une société plus juste, s’engagent contre l’exclusion, le racisme, les inégalités et le rejet de l’autre. Tant de temps consacré à ceux qui souffrent d’une situation de handicap, d’une vieillesse solitaire, de la pauvreté voire de la misère, de l’humiliation, tout cela n’existe pas ?

 

Tout cela existe et la nature humaine est constituée aussi de forces positives. Spinoza exprimait cela de belle manière :

« L’essence même de l’Homme est le désir d’être heureux, de bien vivre, de bien agir ».

 

Je fais partie de ceux qui pensent que l’essence même de l’homme n’est pas de détruire, de violenter, d’humilier, de spolier, de mentir … elle est ailleurs !

 

La recherche du bonheur est indissociable de l’action, agir pour notre propre bonheur et pour celui de la société dans laquelle nous évoluons, jour après jour, sans nous lasser jamais.

 

Christiane VIENNE
Grand Maître de la Grande Loge Mixte de France

Octobre 2021

« La franc-maçonnerie et tous ses rites au cœur de la mixité »

« Liberté – Laïcité – Égalité – Solidarité – Fraternité – Mixité »

 « Des femmes et des hommes décidés à construire ensemble une société de justice et de fraternité »